Koh-Lanta - Interview de Denis Brogniart

Koh-Lanta - Interview de Denis Brogniart

publié par Aurélie Binoist le 28/01/2020
«Un affrontement inédit»
Grosse surprise pour cette nouvelle édition : pour la première fois dans l’histoire de «Koh-Lanta», anciens et nouveaux aventuriers vont partager la même aventure. Denis Brogniart nous parle de ces deux catégories d’aventuriers qui vont devoir apprendre à se connaître et qui nous réservent de belles surprises.
denis_brogniart.jpg

Qui sont les cinq anciens aventuriers que nous allons retrouver cette saison ?
Il s’agit de trois hommes et deux femmes. Parmi eux, il y a Claude, qui a déjà participé à Ninja Warrior cet été. C’est un garçon extrêmement performant. En deux éditions, il est celui qui a comptabilisé le plus de victoires avec onze épreuves individuelles. De plus, il a atteint deux fois la finale. Les téléspectateurs retrouveront aussi celui qui est peut-être le plus connu et le plus cité par les amoureux de l’émission : notre Tahitien Téhéuira. Lui aussi comptabilise onze victoires mais en trois saisons. Il n’a jamais remporté Koh-Lanta et revient avec une forte envie de gagner. Comme nous voulions représenter toutes les générations et toutes les époques, nous sommes revenus à l’une des toutes premières saisons avec le sculptural Moussa. Ex-champion du monde de kick-boxing, il n’a pas changé physiquement mais il est devenu chef d’entreprise et père de famille. Côté femmes, on retrouvera Jessica. Elle a envie de revenir depuis des années. Elle est la seule femme à avoir pêché au harpon. C’est une nouvelle femme, plus performante, plus physique et plus motivée que jamais. Enfin, la cinquième héroïne à faire son retour a marqué les esprits avec ses pompes et son slogan : «Il n’y a pas de fatigue qui soit !», c’est Sara. Jusqu’à présent, elle a eu des soucis de santé qui ne lui ont pas permis de libérer totalement son potentiel mais à 50 ans, elle a toujours une énergie incroyable.

Que pouvez-vous nous dire sur les nouveaux aventuriers ?
Etudiant, vendeur de meubles, kiné-ostéopathe, chef d’entreprise, agent immobilier, ébéniste, boxeuse professionnelle, infirmière… nous avons réuni des profils très variés pour cet affrontement inédit entre héros et nouveaux aventuriers. Ni les héros, ni les nouveaux aventuriers n’étaient au courant de ce qui les attendait. Quand les anonymes voient les héros arriver, ils sont surpris et ravis. C’est toujours compliqué de faire un bon casting. Chaque année, on souhaite avoir des profils différents, capables de se révéler vite. J’aime que l’on se souvienne de cinq ou six personnes rapidement. Cette saison respecte largement cette règle. Je pense que dès le premier épisode, plusieurs font une belle illustration de leur tempérament. Sam, par exemple, ne ressemble pas aux gamins de son âge. J’ai beaucoup de tendresse pour ce garçon parce qu’il est là pour gagner Koh-Lanta. Il en rêve depuis toujours et s’est préparé comme un sportif de haut niveau en s’entraînant depuis trois ans à courir et à faire du feu. Mais je pourrais aussi parler de bien d’autres comme Ahmad, Inès, Naoil, Joseph... C’est vraiment une très belle saison !

Au fil des années, les anciens aventuriers restent en contact. Comment avez-vous réussi à garder le secret sur l’identité des cinq héros ?
Garder ce secret jusqu’au bout a été un gros défi ! Il y a eu 350 participants depuis le début de l’émission. Nous en avons d’abord contacté vingt pour finalement n’en sélectionner que cinq. Ensuite, nous les avons fait voyager séparément. Plusieurs vols ont convergé au même moment à travers le monde vers les Fidji avec un héros à son bord ! Au final, ils ne se sont jamais croisés et, quand ils se découvrent, ils sont vraiment surpris. Lorsque je leur explique comment leur aventure va se dérouler, ils sont carrément abasourdis ! La question que tout le monde se pose, c’est comment vont-ils réussir à s’intégrer dans cette équipe de nouveaux ?

Le premier épisode réserve déjà beaucoup de moments forts !
Oui ! Depuis plusieurs années, les nouveaux aventuriers connaissent par cœur les émissions précédentes. Je leur dis toujours de ne pas extrapoler et de vivre le moment présent. Nous cherchons constamment à les bousculer. Cette année par exemple, ils vont se tromper sur le moment de la réunification. Ça nous amuse de les déstabiliser. Réunir ces deux profils d’aventurier et les faire cohabiter va contribuer à ce phénomène de surprise et entraîner des choses jamais vues dans Koh-Lanta. Après toutes ces années, c’est génial de continuer à surprendre et à être surpris !