Mariés dans l'année - Interview d'Anaïs Grangerac

Mariés dans l'année

Mercredi 18 décembre à 17:05

Mariés dans l'année - Interview d'Anaïs Grangerac

publié par Aurélie Binoist le 26/11/2019
«Un programme dans l’écoute et la bienveillance»
Avec «Mariés dans l’année», Anaïs Grangerac et son trio d’experts apportent aide et conseils à des couples qui doivent se marier rapidement. Retour sur cette émission pleine de bonne humeur avec une animatrice comblée.
maries_dans_lannee.jpg

Quel est le concept de cette nouvelle émission ?
Avec trois experts, nous proposons de l’aide à des couples qui doivent se marier en urgence. En effet, certains prennent du retard dans leurs préparatifs et se retrouvent dans l’impasse suite à différents problèmes : stylisme, décoration, appropriation d’un lieu… Mais nous avons aussi plus largement eu affaire à des personnes qui ne souhaitent pas passer par l’église et ne savent pas comment articuler leur cérémonie laïque de manière personnalisée. De plus en plus de couples veulent s’approprier cette cérémonie où tout est possible. Cette liberté offre beaucoup d’avantages mais aussi quelques inconvénients dans la mesure où le champ des possibles est très large. On peut s’y perdre facilement… Nous sommes présents pour écouter, rassurer et accompagner les couples en difficulté. Notre objectif est aussi plus largement de donner des conseils utiles pour les téléspectateurs.

Quel est plus spécifiquement votre rôle ?
Je fais le lien entre les attentes des familles et ce que les experts peuvent leur proposer. Je ne prodigue pas de conseils puisque je n’ai pas d’expertise particulière mais en tant que femme mariée et animatrice, je me permets de donner mon avis. Je suis l’amie, la confidente, la grande sœur. Pendant les essayages de robe par exemple, certaines femmes se sentent rassurées d’avoir une figure féminine avec elles. Et comme je me suis mariée l’année dernière, je me sens légitime. C’est paniquant un mariage : je me souviens du mien, on peut vite être dépassé par l’organisation ! Je suis présente pour envelopper le tout avec humour et écoute.

Qui sont les experts ?
Il y a un styliste, un expert en décoration florale et une wedding planner. Ils sont tous les trois très différents et attachants. Djordje Varda est un nounours tout tendre ; Philippe Perisse est complètement décalé, drôle et farfelu ; quant à Julie Drouin, elle est plus carrée tout en étant très douce, sensible et à l’écoute. Je ne les connaissais pas du tout mais il y a eu une vraie connivence entre nous et nous avons pris beaucoup de plaisir à travailler ensemble. Chaque couple ne voit pas les mêmes experts car les problématiques sont différentes. A chaque fois, notre showroom de mariage est modulé en fonction de leurs attentes.

Quelles sont-elles ?
Nous avons eu par exemple un couple biculturel qui avait envie de concilier les deux cultures. Beaucoup sont aussi venus en famille avec des problématiques liées aux enfants. Nous avons notamment eu des familles recomposées avec des enfants en âge d’être partie prenante de cet événement et qui voulaient y participer. Je trouve cette émission très riche parce qu’elle symbolise l’union d’un couple mais aussi d’une famille. On est loin du noyau familial cellulaire classique et l’on retrouve autant de richesse et d’enjeu qu’il y a d’individus dans la famille. C’est très moderne et révélateur de notre société.

Avez-vous vécu des moments de tension compliqués à gérer entre les futurs époux ?
Les délais étaient très courts et ils avaient souvent beaucoup de mal à se projeter et à aborder le jour J de manière sereine. Evidemment, il y a eu du stress et de l’émotion mais pas de tensions négatives entre les époux. Ils dégageaient tellement d’amour que ce n’était pas anxiogène. Je les sentais déjà très rassurés d’avoir des experts autour d’eux. Je crois qu’ils ne s’attendaient pas à un tel accompagnement. Globalement, ils étaient tous impressionnés et soulagés de nos propositions. Rien n’était imposé et il y avait beaucoup d’écoute dans ce programme. C’était vraiment un tournage plein d’émotion et nous avons beaucoup pleuré… de joie bien sûr ! Personnellement, je me suis vraiment projetée dans leurs histoires. Avec les experts, nous nous sommes sentis privilégiés d’être les témoins d’un moment aussi intime. En plus, les couples n’ont pas hésité à se livrer. Ça donne des histoires très authentiques.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le thème du mariage ?
Je n’en rêvais pas avant de me marier moi-même et de vivre toute cette préparation. Depuis, j’adore tout ce qui entoure le mariage : la robe, les fleurs, la déco… Et j’étais vraiment motivée à l’idée d’être en contact avec de l’humain. J’ai commencé par le casting : parler avec les autres, les rencontrer, les écouter, arriver à les mettre en valeur, à les découvrir et les pousser à se livrer est ce que j’aime. Et le thème du mariage permet d’aborder un moment heureux, rempli de joie, avec des gens amoureux et unis. J’ai rencontré des personnes saines et attachantes. C’était un programme incroyable à faire et à vivre. Et comme il n’y a pas de compétition, il reste bienveillant. Je pense qu’il devrait toucher beaucoup de monde et peut-être donner envie à certains de sauter le pas ? A titre personnel, tourner cette émission m’a donné envie de me remarier. Chaque soir, je repartais encore plus amoureuse de mon mari !