SAM SAISON 3 – INTERVIEW DE NATACHA LINDINGER

Sam

Allister
Lundi 28 janvier à 21:00

SAM SAISON 3 – INTERVIEW DE NATACHA LINDINGER

publié par Bastien Vaz le 08/01/2019
«Rock, attachante et sexy»
Sam revient sur TF1. Natacha Lindinger nous livre les détails de ce nouveau chapitre : entre nouvelles intrigues et nouveaux personnages, cette troisième saison promet d’être riche en événements… Cette année, Sam devient plus touchante.
natachalindinger1.jpg

Vous revenez dans la saison 3… Qu’est-ce qui vous plait dans la série ?
J’aime vraiment mon personnage. Sam est à la fois rock, attachante et sexy. Elle est totalement libre, sincère et n’a pas peur du ridicule. Il est rare d’avoir ce type de rôle à l’approche de la cinquantaine ! Jouer dans une série qui alterne entre le drame et la comédie s’avère très intéressant. Je suis prête à signer pour une suite de Sam car il y a encore beaucoup à explorer. Et tant qu’il y aura des pistes, je serai là !

Vous avez joué plusieurs types de rôles dans votre carrière dont certains sont à l’opposé de Sam… 
A l’exception de Hard, une comédie pure et dure, sur Canal +, j’avais plus l’habitude d’incarner des personnages rigides, flippants ou mystérieux… Sam est à l’opposé de cela. Et pour l’interpréter, je me suis inspirée de la série danoise d’origine Rita. J’ai surtout abordé ce personnage sur le plan physique et à travers sa manière d’être. Je n’avais pas envie d’avoir des anglaises et de porter des faux cils. Sam fait ce qu’elle veut, même si cela dérange ! Je n’ai surtout pas cherché à rencontrer des enseignants. Car des instituteurs comme elle, il n’y en a pas ! Ma plus grande victoire depuis que je l’incarne est qu’un jour, la maîtresse de mon fils m’a confié qu’elle aurait bien aimé avoir une prof comme Sam.

Quel genre d’élève étiez-vous à l’école ?
Il faut l’avouer, je n’étais pas une bosseuse acharnée… Mais j’essayais quand même d’avoir la moyenne, pour avoir la paix. Sans être cancre, il paraît que j’étais bavarde, pas très concentrée et que je faisais beaucoup de blagues. Je m’en sortais en travaillant. Et j’étais plutôt douée dans les matières que j’aimais bien.

natachalindingerfred.jpg
 

Que va-t-il arriver à Sam dans ces nouveaux épisodes ?
Sam apprend qu’elle a un cancer du sein. Si elle nie sa maladie dans un premier temps, elle va vite être rattrapée par la réalité. Elle devra gérer la peur de la mort, les conséquences de son cancer sur son corps et son rapport aux hommes. Sa vie est bousculée. Seul l’enseignement lui permet de se sentir mieux. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle continue à se rendre au collège pendant son arrêt maladie.
En parallèle, elle est confrontée à sa relation avec Xavier. Ils ne sont plus ensemble mais elle l’adore. Lorsqu’il rencontre quelqu’un, elle est faussement contente pour lui car elle est très possessive ! Nous pouvons même nous demander si elle est encore amoureuse... Ce qui est sûr, c’est qu’ils se désirent toujours autant et leur relation tourne en rond. Ils n’arrivent pas à mettre de mots dessus. Cette saison, ils vont devoir trouver une solution à leurs problèmes.

Vous retrouvez Fred Testot et accueillez de nouveaux comédiens…
J’ai été très heureuse de retrouver Fred Testot. Sur le tournage, c’était pareil que l’année dernière, voire mieux ! Nous avons tout de suite été d’accord sur les textes et les éventuels changements de dialogue. Nous nous comprenons dans le jeu. Et, même si nous ne nous étions pas vus depuis plus de huit mois, notre complicité est restée intacte.
Cette année, nous avons la chance d’accueillir de nouveaux comédiens dans le casting. Issa Doumbia est très professionnel. Il sait ce qu’il veut et a beaucoup d’idées. Quant à Natoo, je ne la connaissais pas, car je n’ouvre pas souvent mon ordinateur ! Mais je me suis rendu compte qu’elle est très populaire auprès des jeunes générations. On l’arrêtait énormément pour faire des selfies. Son arrivée va sûrement amener un autre public à regarder la série. Natoo était très heureuse d’être là. Elle est humble, gentille et s’est révélée être une bonne partenaire.

Quel souvenir gardez-vous de ce tournage ?
Nous avons tourné pendant 80 jours et il y avait beaucoup de scènes à apprendre ! C’est un rythme intense mais j’ai eu la chance d’avoir une grande complicité avec les réalisateurs. La production m’a donné carte blanche pour proposer des dialogues et intervenir dans le scénario. J’adore m’investir dans mon travail… D’autant plus que j’aime l’écriture et la réalisation et je me souhaite d’être réalisatrice et scénariste dans quelques années.
Je garde une scène en mémoire, celle où Sam demande à Xavier de regarder la cicatrice sur son sein. Elle est vulnérable et se met à nu devant lui. C’est un moment très intime qui a été joliment filmé.

Quels sont vos projets à venir ?
Je me concentre sur la promotion du film L’incroyable histoire du facteur Cheval, dans lequel j’ai joué, avec Laetitia Casta et Jacques Gamblin qui sort le 16 janvier.

natachalindingerissa.jpg