Stars tout-terrain - Interview de Christophe Dechavanne

Stars tout-terrain - Interview de Christophe Dechavanne

publié par Vanessa Vincent le 25/06/2019
En voiture Christophe !
Accompagné de deux artistes aussi motivés qu’enthousiastes, Helena Noguerra et Jean-Marc Généreux, Christophe Dechavanne nous entraîne dans le sud du Mexique pour un fabuleux roadtrip, à la découverte du Chiapas, berceau de la civilisation maya. Les trois compagnons de route ont décidé de partager un périple improvisé d’une semaine. Viva Mexico !
stars_tout_terrain_ok.jpg

Comment ce programme est-il né ?
Ce concept, qui n’existe nulle part ailleurs, a été écrit par Coyote au retour de mon voyage en Norvège, l’an dernier. Ce fut l’un des plus beaux voyages de ma vie. J’ai parcouru 2 500 km sur la glace, découvert des endroits absolument fabuleux, en croisant deux voitures toutes les quatre heures ! Au retour, l’idée m’est venue de proposer un roadtrip. TF1 a trouvé l’idée extrêmement sympathique et Stars tout-terrain a vu le jour.

Que nous réserve cette création Coyote ?
Le concept de cette nouvelle émission est d’aller visiter un pays en utilisant tous les moyens de locomotion existants dans cette région du monde et utilisés par ses habitants, du bus collectif au cheval, en passant par la pirogue ou encore le tuk-tuk. L’autre pari est de réaliser un roadtrip inattendu et improvisé, à la découverte d’endroits qui me sont encore méconnus, comme j’aime le faire dans ma vie personnelle, entouré de personnes avec lesquelles je m’entends bien ou que j’ai envie découvrir. Rien de ce que l’on voit à l’antenne n’est feint. Il y a beaucoup de moments où je ne savais réellement pas où ni comment on allait rejoindre telle destination ! Ce programme est empreint de naturel et de spontanéité. Sur place, nous avons tous les trois choisi nos destinations d’après douze cartes postales placées sur le capot d’une voiture : trois lieux «coups de cœur» et trois «coups de bol», tirées au hasard.

Pourquoi avoir choisi le Mexique ?
Aucun de nous trois ne connaissait le Chiapas. C’est une région qui n’est pas encore déflorée par le tourisme de masse et donc authentique. La saison se prêtait aussi au tournage. De nombreux facteurs nous ont guidés vers cette destination. Nous avons même réussi à obtenir une autorisation exceptionnelle pour visiter seuls un site maya ce qui est très rare, excepté pour ceux qui travaillent sur place.

Pourquoi prendre la route avec Helena Noguerra et Jean-Marc Généreux ?
Pour cette première, je souhaitais emmener deux personnalités qui ne se connaissaient pas. C’était l’un des enjeux de cette aventure au bout du monde. Nous étions trois personnalités, de trois nationalités différentes : une Belge, un Canadien et un Français. Et nous avions trois façons différentes d’envisager le voyage. Jean-Marc voyage beaucoup grâce à son métier qui l’emmène danser et juger des compétitions aux quatre coins du monde. Mais il n’a pas le temps de voir plus que son hôtel et les dancefloor ! Helena adore voyager. Son passé de mannequin lui a permis de découvrir de nombreux pays. Mais les conditions sont vraiment atypiques dans un roadtrip ! Helena et Jean-Marc ont été formidables. Nous avons fait des découvertes extraordinaires et vécu chaque jour à fond. C’était un vrai plaisir de partager ces moments avec eux. Dans Stars tout-terrain, on découvre des personnalités telles qu’elles sont vraiment, sans prise de tête. Ce roadtrip est surtout prétexte à découvrir le monde, des cultures différentes, sans oublier de rigoler ! On a parcouru près de 1 000 km sur des routes parfois défoncées, roulé de nuit… L’atmosphère a toujours été excellente et je peux vous dire que je suis déjà prêt à repartir ! J’ai même déjà deux nouvelles destinations en tête…

Quels sont vos meilleurs souvenirs ?
Lorsque notre guide, Angel, nous a emmenés au-dessus de cette immense cascade de Tzimol en fermant les yeux, il y avait une sensation de bout du monde. Nous avons tous joué le jeu, en nous tenant la main, et lorsque notre accompagnateur nous a dit d’ouvrir les yeux, j’ai eu l’impression d’avoir un tableau en 3D en face de moi. C’était fantastique ! Plus tard, la rencontre avec une famille de la communauté Tzotzile et la cérémonie religieuse qui a suivi nous a tous transportés. Un merveilleux souvenir ! Durant ce voyage, on s’est beaucoup marré, on a mordu la poussière…
Ce fut une aventure très sympathique. Au début, Helena et Jean-Marc ont eu un peu peur de me voir prendre le volant. Pourtant, conduire est ce que je sais faire de mieux. J’ai été pilote pendant 25 ans et je m’apprête à reprendre le rallye. C’est ma deuxième vie !
 

Press Kit

Partager