L'aventure Robinson - Interview d'Alexia Laroche-Joubert

L'aventure Robinson

Vincent Lagaf et Marine Lorphelin
Vendredi 14 décembre à 21:00

L'aventure Robinson - Interview d'Alexia Laroche-Joubert

publié par Karelle Bourgueil le 20/11/2018
«Vivre quelque chose de fort»
Après Kendji Girac et Maître Gims, puis Christine Bravo et Amir, c’est au tour de Marine Lorphelin et Vincent Lagaf’ de vivre «L’aventure Robinson». Alexia Laroche-Joubert, présidente d’Adventure Line Productions, explique le choix de ces deux nouvelles célébrités et dévoile les nouveautés de cette troisième édition.
alexia.jpg

Pourquoi avoir proposé à Marine Lorphelin et Vincent Lagaf’ de participer à ce programme ?
Cette aventure permet de voir comment les personnalités, loin de leur milieu et de leur confort quotidien, arrivent à se découvrir et à s’allier pour une cause commune en milieu hostile. Nous cherchons des binômes avec des personnalités différentes. Marine et Vincent ont des caractères et des compétences complémentaires. Elle est la douceur incarnée et a la tête sur les épaules ; elle a le goût du challenge et de l’effort. Lui est plus téméraire, c’est un baroudeur dans l’âme. Il nous a surpris par ses connaissances en survie et a construit une cabane de dingue ! Ils ne se connaissaient pas et avaient tous les deux envie de vivre quelque chose de fort. De plus, ils partagent le même engagement pour des associations. Il m’a semblé intéressant de les découvrir ensemble dans l’effort et la survie.

A-t-il été facile de les convaincre ?
Convaincre n’est pas un problème mais trouver des créneaux de disponibilités pour partir à l’autre bout du monde, sans aucun contact et totalement coupé de ses activités, est un vrai challenge !

Y a-t-il des évolutions sur la mécanique du jeu et des nouveautés au niveau des épreuves ?
La mécanique reste la même. Marine et Vincent se sont mesurés à trois épreuves dans des cadres sauvages et naturels : la jungle, la plage et la mer. Mais afin de les surprendre, il y a aussi de nouvelles épreuves, comme Les citernes. Nous avons également pimenté un peu les choses en ajoutant une difficulté supplémentaire. Ils ont dû commencer l’aventure avec un débarquement de nuit. Se repérer dans l’espace et progresser dans l’obscurité s’est révélé bien plus compliqué. Mais la grande nouveauté a été qu’ils ont affronté la première épreuve sans s’être rencontrés en amont. Ils ont dû apprendre à communiquer et se faire confiance très vite. Nous avons également ajouté un ultime enjeu : à leur arrivée sur la barge, ils ont une nouvelle épreuve à accomplir qui peut leur faire perdre tout ou une partie des caisses durement gagnées durant leur aventure.

Marine Lorphelin et Vincent Lagaf’ ont-ils été confrontés à des difficultés particulières ?
Ils ne mesuraient certainement pas réellement ce qui les attendait et les défis que nous allions mettre en place pour ce troisième numéro de L’aventure Robinson. La météo n’a pas été des plus clémentes avec eux, et ils ont dû faire face, au milieu de l’aventure, à une pluie diluvienne. Toutes ces nouveautés et ces conditions extrêmes rendent cette aventure d’autant plus palpitante.