Clone de Les Tuche 2 - Le rêve américain. Présentation

Clone de Les Tuche 2 - Le rêve américain. Présentation

publié par Sophie Ricaume le 06/11/2018
Tuche unis aux Etats-Unis !
Encore une fois, Olivier Baroux nous emmène dans son univers aussi absurde que comique à base de répliques cultes, avec "Les Tuche 2 - le rêve américain". La famille va être mise à rude épreuve, car, au pays où tout est possible, les tentations sont nombreuses. Chacun trouvera ce qu’il n’attend pas et perdra peut-être ce qu’il tenait pour acquis. Un road trip qui ne manque pas de saveur, à la sauce barbecue…
vignette_tuche2_ok.jpg

Cinq ans se sont écoulés depuis la virée des Tuche à Monaco. De retour à Bouzolles, Jeff Tuche a racheté l’usine Billasse et l’a offerte à ses anciens collègues, désormais tous actionnaires. Lui, en est le président d’honneur, mais respecte scrupuleusement sa devise «travailler moins pour gagner plus» et il punit sévèrement ceux qu’il prendrait en flagrant délit d’heures sup !

Leur jeune fils prodige Donald, bientôt 16 ans, fait un camp d’été dans une prestigieuse université californienne pour parfaire son anglais. Il y a rencontré la belle Jennifer, déjà prête à lui présenter sa richissime famille : les Carrigton. Face à leur rang et leur éducation, il ne peut dévoiler ses origines modestes et s’invente un père chirurgien en Europe. Ce qu’il ignore, c’est que sa famille au grand complet a décidé de débarquer en camping-car en Amérique pour lui rendre visite et lui faire un anniversaire surprise. Pour Donald, c’est la douche froide et ses rêves d’ascension réduits à néant ! Pour couvrir son fils, Jeff décide d’endosser le rôle de chirurgien esthétique. Bientôt, il achète une clinique et se prend au jeu du travail en devenant un grand parton (heureusement épaulé par de vrais chirurgiens). Le reste de la famille vit le rêve américain à pleines dents. Mamie Suze sympathise avec les Indiens qu’elle comprend parfaitement. Stéphanie Tuche s’imagine actrice à Hollywood, Wilfried, le rappeur du Nord, découvre les joies du jardinage… Donald, les hautes sphères des élites américaines en intégrant la Fraternité Epsilon à l’Université. Mais Cathy, elle, reste oisive dans sa villa grand luxe où elle s’ennuie. Heureusement que  son gentil voisin québécois, Roger, lui tient compagnie…

les_tuche_2_cathy_danse_ok.jpg
 

 

Un public conquis
Avec un budget de 10 millions d’euros, le tournage a majoritairement fait appel à une équipe américaine. Il s’est fait en partie en Californie (Los Angeles et Las Vegas) et le reste au Canada (Montréal et Mirabel).Véritable succès, ce deuxième opus a égalé en nombre de spectateurs le premier volet sorti en 2011 en l’espace d’une seule semaine et totalisé 4,6 millions d’entrées ! C’est la meilleure performance du cinéma français en 2016. Fort de ce succès, un troisième volet est sorti en salles en début d’année, situant l’intrigue à l’Elysée, d’où son nom : Liberté-égalité-fraternituche. Confirmant l’attachement du public, il a fait trois fois plus d’entrées dès sa première semaine d'exploitation. D’année en année, le public s’est approprié les répliques de la famille Tuche et leurs looks sont devenus cultes. La force de cette famille ? Quel que soit l’endroit où on les déplace dans le monde, ils restent les mêmes, beaufs et attachants.

les_tuche_2_rodeo_ok.jpg
 

 

Des cadors du registre comique !
Jean-Paul Rouve, pour incarner son personnage, s’est inspiré d’un sketch intitulé «Radio Bière Foot», de la grande époque des Robins des Bois. Mais c’est à Olivier Baroux que l’on doit la coupe de mulet de Jeff Tuche, en référence aux chanteurs de hard rock allemands des années 80. Toujours à l'affiche, dans la comédie dramatique Voyez comme on danse, de Michel Blanc, avec Karine Viard et Carole Bouquet, on le retrouvera à la réalisation et en tant qu'acteur dans Lola et ses frères cet hiver, avec Ludivine Sagnier et José Garcia, puis l’année prochaine dans Donne-moi des ailes, de Nicolas Vanier avec Mélanie Doutey. Un film d’aventures, où il campera un scientifique visionnaire, qui cherche à protéger les oies sauvages en voie de disparition. Isabelle Nanty, elle, campe toujours l'avocate au franc parlé et aux méthodes peu orthodoxes de la série Munch saison 2, actuellement sur TF1. A l'automne 2019, elle jouera aux côtés de Gérard Depardieu, dans Fahim, de Pierre-François Martin-Laval, retraçant l'histoire d'un champion junior de jeu d'échecs. Auteur pléthorique de comédies (Mais qui a tué Paméla Rose?,On a marché sur Bangkok, l’Italien, Safari), Olivier Baroux, qui vient de participer en tant que guest à la saison 1 des Chamois sur TF1,  persiste et signe avec un nouveau film prévu courant 2019, dont le premier rôle sera joué par son acolyte de toujours Kad Merad, en séducteur professionnel.

 

les_tuche_2_presentations_ok.jpg
 

 

Press Kit

Partager