Interview d'Isabelle Gélinas - Les Chamois

Interview d'Isabelle Gélinas - Les Chamois

publié par Karelle Bourgueil le 21/11/2017
«Une folle et très joyeuse équipée»
Marie-Odile Leroy n’hésite pas à s’investir pour apaiser les tensions au sein de sa famille mais c’est sans compter sur ses réactions pour le moins originales. Isabelle Gélinas se glisse dans la peau de cette mère de famille surprenante.
leschamois3.jpg

Qu’est-ce qui vous a plu dans ce projet ?
J’étais ravie de jouer un personnage très différent de mes précédents rôles : une femme presque constamment à côté de la plaque ! Cet aspect m’a fait rire. Rejouer avec François Berléand me plaisait. C’est un partenaire fantastique. Je connaissais également bien Philippe Lefebvre qui avait réalisé des épisodes de Fais pas ci, fais pas ça. J’avais très envie de rencontrer Julie Depardieu. Ce fut une folle et très joyeuse équipée !

Comment décririez-vous Marie-Odile ?
C’est une mère aimante, une épouse dévouée qui s’est un peu oubliée pour sa famille. Elle a un problème avec l’alcool et est également sous antidépresseurs, ce qui ne l’aide pas à avoir une vision claire et réaliste des situations ! Elle veut toujours que ses enfants aillent bien et fait tout pour leur bonheur. A la fois gentille et naïve, elle tente de recoller les morceaux et tempère les emportements de son mari beaucoup plus rude.

Quelle est sa réaction en apprenant que sa fille veut se marier et en découvrant l’identité de son futur gendre ?
Elle s’allie avec Thierry, le père de Dylan, pour tenter de calmer les esprits et d’arranger les choses entre son mari et Krystel Bernard qui se haïssent cordialement depuis des années. Elle n’a rien contre son futur beau-fils et le trouve même charmant. Elle voit que sa fille est vraiment amoureuse et veut l’aider. Marie-Odile et Thierry sont finalement les éléments modérateurs des deux familles.

leschamois8.jpg
 

 

Vous retrouvez Philippe Lefebvre avec lequel vous aviez déjà travaillé sur Fais pas ci, fais pas ça. Comment s’est passée cette nouvelle collaboration ?
Très bien, car Philippe est à la fois concentré et disponible, exigeant et ouvert. Il est très accessible et réactif. Face à un souci de texte ou de jeu, il trouve immédiatement la clé. J’aime beaucoup travailler avec lui. C’est un très bon capitaine.

Avez-vous pris quelques cours de ski pour l’occasion ?
Ayant vécu au Canada, j’ai chaussé des skis dès l’âge de trois ans. J’adore skier. Je n’ai pas pu pratiquer pendant des années car je travaillais durant la période hivernale. Pour une fois qu’un tournage m’offrait cette possibilité, j’étais ravie ! C’était incroyable de se déplacer à skis. Il y avait une très bonne ambiance. Nous avons partagé beaucoup de fous rires. J’espère que le public s’amusera tout autant car créer une émotion chez le téléspectateur reste le but ultime.