Mon plus beau Noël - Itv Valérie Damidot

Mon plus beau Noël

Vendredi 1 décembre à 18:15

Mon plus beau Noël - Itv Valérie Damidot

publié par Aurélie Binoist le 06/11/2017
«Garder son âme d’enfant est important»
A quelques jours des fêtes de fin d’année, Valérie Damidot nous plonge dans l’ambiance avec «Mon plus beau Noël», nouvelle émission quotidienne qui opposera plusieurs binômes autour de la thématique de Noël. Que le meilleur gagne…
Mon plus beau Noël

Qu’est-ce qui vous a plu dans ce programme ?
J’adore Noël, c’est une super fête ! J’aime décorer le sapin, me lancer dans les préparatifs avec mes enfants et mon amoureux. Je trouve qu’il règne toujours un esprit particulier pendant cette période. Tout le monde est par exemple plus poli dans les magasins… à part évidemment quand il faut récupérer le dernier jouet à la mode dans un rayon ! En résumé, j’étais LA bonne personne pour présenter cette émission ! Au final, je suis contente de l’avoir fait : j’ai découvert qu’il y avait des gens encore plus «cinglés» de Noël que moi. C’est rassurant !

Comment les émissions vont-elles s’organiser ?
Pendant une semaine, quatre binômes vont s’affronter lors d’une compétition inédite. Ils seront notés sur la décoration extérieure et intérieure, le menu, la tradition, et enfin sur l’esprit de Noël, une note qui pourra chambouler le classement final. Chacun devra faire découvrir aux autres sa petite coutume personnelle. Certains font du karaoké, d’autres des concours de danse… A la fin de la semaine, celui qui aura la meilleure note remportera 4 000 euros. Je peux vous dire qu’ils sont tous acharnés et que ce sont de vrais compétiteurs !

Quel est le profil des participants ?
On va retrouver des membres d’une même famille (tante et neveu par exemple), des couples, des parents avec leurs enfants…  Noël dépend de la vie de chacun. Certains restent dans un cadre familial strict, d’autres pas. Personnellement, chaque année, j’essaye d’inviter des potes qui sont seuls ce soir-là. Ceux qui n’ont pas trop de famille peuvent élargir leur cercle. On est vraiment dans l’esprit de Noël. Il y a par exemple dans l’émission deux petites Marseillaises très mignonnes qui ont toujours fêté Noël ensemble… et décorent tout en rose !

Quel est votre rôle ?
Je visionne les performances que je commente tout au long de l’émission et je donne en parallèle des conseils aux téléspectateurs. En fait, je suis la «madame astuces» du programme ! En cuisine, c’est beaucoup de bon sens et de la logique : après avoir mangé 15 kg de dinde, mieux vaut éviter une bûche pleine de beurre pour le dessert ! Je me permets aussi quelques petites vannes sur les participants, même si je reste gentille et bienveillante, ce qui n’est pas toujours le cas entre eux ! Maîtresse de cérémonie, j’annonce également le vendredi le nom des vainqueurs.

Ne craigniez-vous pas de tomber dans la répétition avec le thème de Noël ?
Je me posais la question mais je me suis rendu compte que les dîners de Noël diffèrent vraiment selon chacun. Il y a évidemment des huîtres et de la dinde, mais pas tant que ça ! Comme nos binômes viennent de régions différentes, ils nous font découvrir un Noël breton, normand, alsacien… avec à chaque fois des spécialités locales. En potassant un peu le sujet, je me suis d’ailleurs rendu compte que les gens font des choses assez variées. Le seul plat commun reste quand même la fameuse bûche !

Qu’est-ce qui vous a le plus étonnée dans l’émission ?
J’étais loin de penser que l’on pouvait décorer à ce point une façade ou un jardin ! Certains dépensent de vraies fortunes. En général, ils ont une base qu’ils enrichissent chaque année. Je ne me doutais pas qu’il existait de tels mordus de déco. Je pense notamment à un couple, qui est devenu mon coup de cœur. On sent qu’ils ont vraiment tout fait pour satisfaire leurs enfants. Leur décoration de Noël peut être considérée comme assez kitch mais je suis admirative parce qu’ils y ont mis tout leur cœur et y ont passé un temps fou. Je les ai trouvés trop mignons. Mes enfants sont trop grands (25 et 23 ans) mais j’aurais été capable de leur faire le même style de décoration pour voir leur visage émerveillé s’ils avaient été petits. Je crois aussi que certains adultes ne veulent pas grandir. Garder son âme d’enfant est important à cette période de l’année.

Quel est votre plus beau souvenir de Noël ?
Je suis issue d’un milieu modeste. Quand j’avais environ 3 ans, j’ai reçu en cadeau l’ours de Bonne nuit les petits. Il faisait plus d’un mètre et me paraissait vraiment géant comparé à ma taille. J’avais l’impression que c’était un vrai ours. Je l’ai ensuite donné à ma fille, puis à mon fils. J’ai 52 ans et il est toujours là. C’était le plus beau cadeau de ma vie !