Baby Boom saison 6

Baby Boom saison 6

publié par TF1PRO le 29/08/2017
«Derrière chaque naissance, un véritable travail d’équipe»
Les caméras de «Baby-Boom» reviennent au sein du service de gynécologie obstétrique du Centre Hospitalier Intercommunal Poissy/Saint-Germain-en-Laye (CHIPS) où avaient été tournées les deux premières saisons de l’émission. Les docteurs Claire Thuillier et Paul Berveiller, gynécologues-obstétriciens, et Soline Karcher, sage-femme, livrent leurs témoignages sur cette expérience riche en émotions.
BABY BOOM SAISON 6
© GILLES GUSTINE / TF1

Dr Claire Thuillier
Gynécologue-obstétricien

«Les caméras de Baby Boom étaient déjà venues chez nous à deux reprises et je trouvais que le résultat donnait une image plutôt positive du service et du travail collectif que nécessite une naissance. Au-delà de l’émotion, on prend conscience de l’ensemble de l’équipe qui participe à la naissance et sécurise l’événement : gynécologues-obstétriciens, anesthésistes, sages-femmes, infirmières puéricultrices, aides-soignants... Passer d’une patiente à l’autre, tout en restant calme, est un véritable challenge. Nous sommes constamment dans l’urgence mais il faut savoir prendre le temps de discuter, rester de bonne humeur, répondre aux multiples questions et parfois répéter plusieurs fois la même chose car chaque patiente requiert une attention particulière. Sans compter le papa, dont nous devons nous occuper à chaque étape ! Notre équipe est très soudée. Lorsque l’activité s’intensifie avec plusieurs patientes à prendre en charge, nous pouvons toujours demander l’aide de l’un de nos collègues. Nous avons aussi l’occasion de discuter des cas difficiles et de nous épauler si besoin.»

Dr Paul Berveiller
Gynécologue-obstétricien

«Montrer au plus grand nombre le déroulement d’un accouchement physiologique, les cas de prises en charge atypiques ou délicates me tenait à cœur. Ce documentaire donne la parole à tous les professionnels de la naissance et permet de réaliser que derrière chaque naissance se cache un véritable travail d’équipe. Baby Boom retranscrit bien les émotions liées à la naissance et permet de redécouvrir ce moment magique de la vie. Cette maternité de niveau 3* prend en charge des grossesses à risque et voit naître chaque année près de 4 500 bébés. Chaque cas est traité différemment avec tout l’intérêt qu’il mérite. Pour prendre les meilleures décisions, notre présence est nécessaire au cours des naissances compliquées. C’est le moment le plus opportun pour apporter des éclairages aux patientes et les tenir informées de l’avancée de la grossesse et des précautions à prendre.»

Soline Karcher
Sage-femme

«J’avais à cœur de partager ces instants magiques. Chaque accouchement suscite des réactions fortes avec un trop plein d’émotions pour les parents et pour nous, même après des années de pratique. Les caméras de Baby Boom mettent en lumière ces moments uniques et précieux. L’équipe de tournage a su se faire discrète et la présence des caméras a rapidement été oubliée. Nous réalisons de nombreux accouchements prématurés. Le plus difficile dans ces situations est de trouver le juste milieu entre la dimension médicale et l’état psychologique des parents qu’il faut prendre en compte. Ces couples ont des parcours compliqués et ont besoin d’un accompagnement. Je m’efforce de leur proposer des méthodes pour favoriser leur bien-être au cours du travail et de la naissance. Ma présence peut être décisive ! Avec l’expérience, j’ai appris à montrer à la fois de la réserve et à faire preuve d’empathie. Devant les patientes, j’essaye un maximum de les rassurer et de répondre à toutes leurs questions sur le déroulement de l’accouchement et sur l’arrivée de leur futur bébé. Heureusement, au quotidien, nous sommes bien entourés pour en parler, faire le point et évacuer le stress tout en veillant à garder le secret médical.»

*Niveau 3 : maternité associée à une unité de néonatologie et de réanimation néonatale.

Press Kit

Partager