L'adresse idéale

L'adresse idéale

publié par Karelle Bourgueil le 20/06/2017
«Nous venons en aide à des familles qui ont un véritable enjeu»
Frédéric Riboni et Marie-Philomène Millat, deux négociateurs immobiliers passionnés par leur métier, allient leurs compétences pour trouver le bien idéal à des familles partout en France.
ladresseidealefondbleu.jpg
FRED ET MARIE | Christophe Chevalin / TF1

Depuis combien de temps pratiquez-vous ce métier ?
Frédéric Riboni : J’exerce depuis 15 ans. J’ai complété mon expérience avec une formation en aménagement d’intérieur pour offrir une expertise supplémentaire à mes clients et envisager chaque visite avec un œil différent.
Marie-Philomène Millat : Je suis agent immobilier depuis 3 ans. Aucune journée ne ressemble à une autre. J’adore ce métier, je ne le quitterais pour rien au monde !

Qu’est-ce qui vous a convaincu de participer à l’émission ?
M-P.M. : J’ai apprécié le concept car L’adresse idéale n’est pas une compétition. Nous venons en aide à des familles qui ont un véritable enjeu. J’aime les challenges et j’ai vraiment eu la sensation de mettre mes compétences au service de l’émission.
F.R. : La perspective d’exercer mon métier dans le cadre d’un duo était un aspect à la fois original et attrayant. Ma rencontre avec Marie-Philomène et notre rapide complicité ont achevé de me convaincre.

Comment se déroule l’émission ?
F.R. : Nous nous rendons dans une région de France et nous prenons chacun en charge la recherche d’une famille. Le but est de leur être utile en respectant au mieux leur critère principal, souvent la localisation, en montrant aux plus indécis ce qu’ils peuvent acquérir et en leur expliquant, si nécessaire, que leur budget n’est pas en adéquation avec le marché. Nous leur faisons visiter plusieurs biens. Après chaque visite, je retrouve Marie-Philomène pour faire un debrief. Nous nous donnons des conseils suivant les problèmes rencontrés.
M-P.M. : Le marché immobilier est très différent d’une région à une autre. En début d’émission, nous expliquons les spécificités de l’endroit où nous nous trouvons. Avec Frédéric, nous avons des compétences à la fois différentes et complémentaires du fait de notre expérience et de notre âge mais nous partageons le même objectif : trouver aux familles un bien immobilier qui leur corresponde et les accompagner dans ce changement de vie.

L'adresse idéale
 

Quelles sont les qualités indispensables pour être un bon négociateur immobilier ?
M-P.M. : Avant tout, la persévérance et la motivation. C’est un métier très fluctuant. Il faut s’accrocher et ne pas baisser les bras. Une grande énergie et un bon relationnel sont essentiels. La relation client est très importante car tout se joue sur la confiance.
F.R. : Il est primordial d’être à l’écoute et tenace. Il faut persévérer et aimer les gens.

Quels sont les cas de recherches les plus délicats ?
F.R. : Les personnes qui idéalisent trop leur bien immobilier, qui ont beaucoup de critères et, a contrario, ceux qui n’en ont pas assez, rendent les recherches assez compliquées. Il est difficile de déclencher un coup de cœur quand les personnes laissent une marge de recherche trop importante. L’émission nous aide à les aiguiller et à leur préciser ce qu’ils peuvent s’offrir.
M-P.M : Je m’attache particulièrement à la localisation. Le bien proposé peut être  une pépite mais s’il n’est pas situé dans le secteur du client cela ne fonctionne pas. On peut toujours changer l’intérieur d’un appartement mais l’endroit où il se trouve reste immuable.

Quelle est votre plus grande satisfaction dans ce métier ?
M-P.M. : Quand j’ai trouvé un bien qui convient et que le client me remercie avec des yeux pétillants, je réalise pleinement pourquoi je fais ce métier ! Un lien se créé tout au long de la recherche et trouver quelque chose qui leur convienne devient une priorité.
F.R. : J’aime participer aux projets de vie de mes clients dans des situations variées et fortes. C’est un vrai métier pour lequel il faut avoir de réelles compétences. Nous ne sommes pas simplement là pour ouvrir des portes.

Quel souvenir gardez-vous de l’émission ?
M-P.M. : Connaître de nouvelles régions et de nouveaux marchés était très sympa. Dès le premier casting avec Frédéric, j’ai eu l’impression de le connaître depuis toujours. C’est une très bonne expérience. J’ai hâte de voir le résultat final !
F.R. : C’était une expérience enrichissante. J’ai rencontré des personnes exceptionnelles.

Press Kit

Partager