Présentation du film Bis

Présentation du film Bis

publié par Karelle Bourgueil le 22/08/2017
Seconde chance
Amis depuis le lycée, Patrice et Eric ont pris deux chemins très différents. Si le premier mène une vie bien rangée, le second, célibataire endurci, multiplie les conquêtes et les emmerdes. Propulsés en 1986, ils s’offrent une occasion inespérée de modifier le cours de leur vie. Kad Merad et Franck Dubosc, dirigés par Dominique Farrugia, se glissent dans la peau de ces personnages hauts en couleur.
BIS

Gynécologue reconnu, marié à son amour de jeunesse et père d’une adolescente, Patrice s’est lassé de son existence qu’il trouve fade et ennuyante. Dépité de voir ses parents végéter en maison de retraite, il n’a cependant ni la force, ni l’envie de s’occuper d’eux. Patrice se lamente auprès de son ami d’enfance, Eric. Ce dernier, restaurateur divorcé sans enfant, accumule les conquêtes et les dettes et avoue à Patrice être en train d’organiser son départ vers la Thaïlande pour échapper au fisc. Patrice lui rétorque envier sa vie sans attaches… Après une soirée arrosée et une chute dans les escaliers, les deux amis se réveillent en 1986, l’année d’obtention de leur baccalauréat. Eric retrouve alors son père avec lequel il était resté fâché jusqu’à sa mort et Patrice redécouvre sa femme lorsqu’ils étaient tombés amoureux. Ce retour dans le passé sera-t-il l’occasion de changer le cours de leurs existences ?

BIS
 

Enfin réunis !
Kad Merad et Franck Dubosc se donnent la réplique pour la première fois. Ils avaient déjà partagés l’affiche d’Iznogoud, il y a une dizaine d’années, mais ils n’avaient à l’époque aucune scène en commun. Dans Bis, les deux comédiens se retrouvent dans la peau d’amis d’enfance aussi différents que complices et partagent de nombreuses scènes cocasses dans l’univers des Eighties totalement reconstitué pour l’occasion. Pour son cinquième film en tant que réalisateur, Dominique Farrugia collabore une nouvelle fois avec Franck Dubosc après Le Marquis et L’amour, c’est mieux à deux pour lequel l’humoriste avait participé à l’écriture du scénario. Franck Dubosc vient de finir le tournage de son premier long métrage en tant que réalisateur, Tout le monde debout, une comédie dans laquelle il retrouve deux acteurs de Bis, Alexandra Lamy et Gérard Darmon. Quant à Kad Merad, il sera prochainement à l’affiche de trois nouveaux longs métrages, Mon brillantissime divorce, le premier film de Michèle Laroque, Comme des rois avec Sylvie Testud et Le doudou aux côtés de Malik Bentalha.

Press Kit

Partager