Interview de Norman et Cyprien

Interview de Norman et Cyprien

publié par Rokya Karamoko le 20/06/2017
Norman et Cyprien font de la télé
Grands consommateurs de fictions et de mini-séries, Norman et Cyprien, les youtubeurs les plus suivis de France arrivent à l’antenne pour le lancement de «Presque adultes», une série inédite créée par le duo avec la collaboration de TF1.
PRESQUE ADULTES
© CHRISTOPHE PANEPINTO / TF1

Pour vous, tout a commencé sur internet il y a environ 10 ans . Comment vous est venue l’idée de créer cette série ensemble ?

Norman Thavaud : Cela fait déjà neuf ans que l’on se connait Cyprien et moi ! On s’est rencontré sur Dailymotion. À l’époque, on faisait déjà la même chose et ce parcours en commun nous a naturellement réunis. On a commencé à triper ensemble sur énormément de petits projets, et aujourd’hui on se lance dans l’un des plus gros qu’on ait pu faire ! C’est un nouveau challenge que l’on prend plaisir à relever.

Cyprien Iov : C’est vrai que l’on a une histoire assez similaire. On vient de la même plate-forme et l’on se connaît depuis l’époque où l’on réalisait 200 vues sur nos vidéos. Aujourd’hui, amis dans la vie, on a choisi d’avancer ensemble pour s’éclater sur de nombreux projets, réaliser des vidéos YouTube, et notamment créer une série à deux... Cette idée, on l’a eu ensemble. Un producteur nous a proposés de nous aider à concrétiser ce projet. Il ne nous restait plus qu’à se lancer !

«Presque adultes», ça parle de quoi ?

Norman : C’est l’histoire de trois amis qui vivent des aventures ensemble ou séparément et qui débriefent dessus. Nos deux personnages vivent ensemble et celui de la youtubeuse Natoo s’invite souvent dans la colocation, un peu comme dans Friends ! Toute la famille va se retrouver dans cette histoire. C’est une série trans-générationnelle qui s’adresse à tout le monde. Cela s’est fait naturellement car on tenait à ce qu’il y ait des thématiques variées qui plaisent à tous.

Le projet de départ était un film…

Norman : Effectivement, on voulait à l’origine faire un film qui aborderait des problématiques identiques même si c’était un projet totalement différent. Notre choix s’est finalement porté sur le format série qui correspondait davantage à nos idées. Autre évolution : de deux personnages principaux, on est passé à trois avec l’introduction du personnage de Natoo qui vient parfaitement compléter le duo et apporter une touche féminine qui manquait et que l’on n’aurait pas pu combler !

Ce nouveau projet sonne-t-il comme une pause YouTube pour vous ?

Cyprien : Non, bien au contraire ! Notre but n’est pas de quitter la plate-forme. On continuera à publier nos vidéos sur nos chaînes respectives et, en plus, on se consacrera à nos autres projets. Justement, la particularité de cette série est qu’elle sera publiée en ligne sur YouTube quelques temps après sa première diffusion à l’antenne. Il faut dire que cette alliance télévision/digital semblait évidente car on voulait rendre accessible le programme à tous les publics. Ainsi, notre communauté pourra nous suivre sur le petit écran ou alors conserver ses habitudes sur YouTube si elle le souhaite, puisque de toute façon, les épisodes seront les mêmes sur les deux canaux.

Quelles différences faites-vous avec YouTube?

Cyprien : Sur YouTube, on dispose d’équipes plus petites pour réaliser nos vidéos. Pour notre série, on a eu la chance de travailler avec des professionnels de la télévision et de découvrir un autre univers. Sa création a requis un travail différent avec l’utilisation de nouveaux codes. Mais c’est aussi ce que l’on recherchait : raconter, écrire des histoires amusantes avec de plus grands moyens, créer des personnages que l’on va faire évoluer par la suite… Un investissement plus conséquent que pour nos vidéos YouTube et très enrichissant.

Comment avez-vous participé à la création de la série ?

Norman : On a réfléchi, chacun de notre côté, aux histoires que l’on voulait raconter. Il s’agissait ensuite de se réunir pour partager et échanger le travail effectué. Tous les scripts ont été écrits par nous deux avec l’aide de Julien Josselin et Florent Bernard qui sont aussi des amis youtubeurs. Côté technique, on a pu participer au montage des scènes pour tous les épisodes. Ce qui nous a permis d’apporter un œil neuf sur le résultat final. On a également pris part aux choix des décors en apportant notre touche personnelle, et assisté aux castings des acteurs. Le travail en amont avec le réalisateur était nécessaire car on voulait une série fidèle à nos attentes, comme on l’a écrite et imaginée.

Avez-vous dû abandonner certaines pratiques de youtubeurs pour la réalisation de cette série ?

Cyprien : Rien ne nous a été imposé ! À vrai dire, lorsque l’on a envoyé les premiers scripts aux équipes de TF1, leur réponse a été étonnante : ils s’attendaient à beaucoup plus trash de notre part ! La vérité est que l’on sera fidèle à nous-mêmes. Nos abonnés retrouveront nos personnalités à travers les épisodes. Le format, le décor, les nombreuses caméras et les différents personnages apporteront, certes, leur différence, mais les scénarios, le ton employé, l’humour seront en parfaite adéquation avec ce qu’on a l’habitude de faire sur YouTube. Quant aux téléspectateurs qui nous découvriront pour la première fois, ils retrouveront dans les épisodes des personnages crédibles et amusants.

Press Kit

Partager