Mention particulière

Mention particulière

publié par Vanessa Vincent le 09/06/2017
Silence, on tourne sur les bords de la Garonne
La ville rose accueille du 23 mai au 22 juin le tournage de la fiction unitaire Mention particulière.
mentionparticuliere_groupe.jpg
REMY GRANDROQUES / CAMINANDO PRODUCTIONS / TF1

Entre deux sonneries de cour de récréation et les rires d’enfants à l’école Lakanal, tout près du quai de la Daurade, toute l’équipe de production s’affaire autour de Christophe Campos, réalisateur de ce film, produit par Caminando Productions et EndemolShine Fiction. Mention particulière suit le parcours de Laura, incarnée par Marie Dal Zotto, une jeune femme trisomique âgée de 20 ans, fermement décidée à passer son bac en candidat libre. Un rêve digne de l’ascension de l’Everest tant les embûches se révèlent nombreuses sur son chemin… Affronter le regard des autres, surmonter la différence et… l’indifférence, tels seront les défis de Laura et des siens tout au long de ce parcours du combattant auquel elle se prépare depuis deux ans. Soutenue par ses parents, Fanny (Hélène de Fougerolles) et Jérôme (Bruno Salomone), Laura, qui rêve de devenir journaliste, ne lâche rien même si au départ «monsieur le proviseur» (Jonathan Lambert) n’est pas décidé à lui faciliter la tâche…

Mention Particuliere CLASSE
Le réalisateur Christophe Campos et Marie Dal Zotto
 

«Un film sincère et original dans son propos»

Très proche de sa «deuxième famille», Marie Dal Zotto avoue, dans un large sourire, «vivre un rêve». Sous l’œil attentif de sa maman, la jeune femme, qui jusqu’alors se consacrait au théâtre, fait ses premiers pas devant la caméra. «Le cinéma est venu à moi. Je suis vraiment heureuse d’avoir été choisie pour le rôle de Laura. Cela me donne envie d’avoir le bac moi aussi !, avoue-t-elle avant de rejoindre le plateau de tournage. Au cœur de la ville rose, l’ambiance est aussi studieuse que familiale. Très à l’écoute de ses comédiens, Christophe Campos prend le temps de dialoguer avec chacun entre chaque prise. Ce jour-là, la scène se déroule dans le bureau du proviseur. Face aux parents de Laura, le directeur, impassible, évoque la possibilité de repousser le passage des épreuves pour Laura au mois de septembre car il n’a personne pour la surveiller dans les salles d’examen. Tension et émotions sont palpables. «Le rôle de Fanny est un cadeau. Ce scénario est empreint d’une grande sincérité et nous vivons chacun de nos rôles avec intensité. J’ai une chance inouïe de prendre part à une telle aventure humaine», confie Hélène de Fougerolles entre deux prises. Près d’elle, son partenaire et complice Bruno Salomone, avec lequel elle a partagé l’affiche dans Le secret d’Elise, confirme ses propos. «Je fonctionne aux coups de cœur et ce scénario m’a énormément touché. Quand l’émotion est au rendez-vous, je fonce ! Dans notre société, passer le bac représente toujours une étape importante. Relater le parcours de Laura est très fort. Je suis vraiment fier d’avoir rejoint le casting, d’autant que l’ambiance est excellente», insiste le comédien, sous le regard amusé de Marie, venue spontanément s’asseoir à ses côtés pour l’écouter. En costume trois pièces marron très strict, Jonathan Lambert incarne à merveille le proviseur que nous avons tous connu dans notre jeunesse. «Je retrouve avec un plaisir intact Christophe Campos, qui est à la fois un ami et un excellent réalisateur. Mention particulière est un film sincère et original dans son propos. C’est aussi et avant tout une comédie très bien écrite. Voilà ce qui m’a intéressé», confie l’acteur. La sonnerie de l’école Lakanal vient de résonner. Il est l’heure pour les comédiens de retrouver le collège Pierre-de-Fermat où se poursuivent le tournage et… les épreuves du bac !

mentionparticuliere_duo.jpg

     

 

Press Kit

Partager