Ransom - Interviews des comédiens

Ransom - Interviews des comédiens

publié par Vanessa Vincent le 30/05/2017
Les personnages clés
Rencontre avec Luke Roberts, Sarah Greene, Brandon Jay McLaren, Nazneen Contractor et Emma de Caunes sur le tournage de «Ransom», au château de Castellaras, dans les Alpes-Maritimes, au mois de novembre dernier.
RANSOM EPISODE 2
© CHRISTOS KALOHORIDIS

Luke Roberts – Eric Beaumont

Visage de Black Sails et de Game of Thrones, Luke Roberts incarne Eric Beaumont, 41 ans, éminent négociateur de crise et expert en récupération d’otages. Appelé dans le monde entier, il refuse de recourir à la force et aux armes quelle que soit la dangerosité de la situation. Il est entouré d’une équipe de talentueux professionnels. Ensemble, ils agrègent leurs talents pour prendre le contrôle de la négociation et s’assurer que les otages auront la vie sauve lors de chaque mission à haut risque.

«La vie d’Eric Beaumont est largement inspirée de celle du négociateur Laurent Combalbert. Il parcourt le monde pour résoudre des situations de crises majeures : prises d’otages, kidnappings… Entouré de son équipe, il essaie de résoudre les cas plus complexes sans effusion de sang, refusant tout recours à la violence. Eric est un personnage très intéressant à jouer, qui dégage un certain mystère. Il est perspicace et attentif aux micros détails. Il agit avec méthode, entouré d’une équipe de spécialistes chevronnés. Il tient compte de l’analyse de chacun et demeure toujours à l’écoute. Sa vie privée est compliquée car son métier l’accapare complètement. Il a négligé sa vie de famille et en paie le prix fort puisqu’il vit séparé de sa femme, Nathalie, et qu’il ne passe pas autant de temps qu’il le voudrait avec sa fille, qu’il adore. Il essaie même de lui inculquer des techniques de négociations ! Je n’aurais pas pu embrasser cette carrière. En tout cas, j’ai beaucoup appris de Laurent Combalbert et Marwan Mery. Il y a une méthodologie à suivre. C’est très intéressant. C’est la première fois que je suis le héros d’une série et c’est passionnant. Il y a de la pression bien sûr, mais il y a tellement de travail que je n’ai pas le temps de me poser de questions.»

Sarah Greene – Maxine Carlson

Héroïne de la série Penny Dreadful, Sarah Greene interprète le rôle de Maxine Carlson, 26 ans, prête à tout pour intégrer l’équipe d’Eric Beaumont, avec qui elle partage un lourd secret, lié au passé du négociateur… Spécialisée dans l’analyse stratégique, elle ne tarde pas à faire ses preuves au sein de l’équipe.

«Mon personnage, Maxine Carlson, rejoint l’équipe dès le premier épisode. Fascinée par Eric, elle rêvait d’intégrer sa société. Elle cherche des réponses liées à leur passé commun et elle est fermement décidée à en obtenir en travaillant à ses côtés. Maxine est assez mystérieuse, émotive et naïve. Elle est captivée par tout ce qui se passe autour d’elle. Fraîchement arrivée, Maxine introduit le téléspectateur dans la série, l’initiant rapidement à ce métier si particulier de négociateur. A titre personnel, j’ai découvert une bande formidable en rejoignant le casting de Ransom. Ensemble depuis le mois de juillet à Toronto puis en France, nous formons une vraie famille et j’espère que l’aventure continuera…»

Brandon Jay McLaren – Oliver Yates

Figure de la série The Killing et Graceland, Brandon Jay McLaren est Oliver Yates, 32 ans, expert en profilage psychologique. Brillant étudiant en psychologie clinique à Stanford, il est remarqué par Eric et choisit sa société, Crisis Resolution, pour exercer ses compétences.

«Je joue le rôle d’Oliver Yates, un profiler psychologique. Mon travail consiste à cerner psychologiquement les différents protagonistes lors des prises d’otages. A l’image du reste de l’équipe, ma démarche n’est jamais agressive. J’aide Eric à rester concentré sur chaque situation en lui apportant un angle qui pourra l’aider à avancer dans la négociation. Si je sens Eric fragile sur le plan émotionnel, je suis là pour recadrer les choses si besoin. Dès le départ, mon personnage voit d’un mauvais œil l’arrivée de Maxine dans l’équipe. Il a une idée du lien qui les unit et voilà pourquoi il est contre son intégration. C’est la première fois que je tourne en Europe et c’est une expérience très enrichissante. Six mois avant le tournage, une medium à Venice Beach m’avait prédit un rôle en France, j’étais loin de la prendre au sérieux et pourtant…

Nazneen Contractor – Zara Hallam

Personnage emblématique de la série Heroes Reborn, Nazneen Contractor prend les traits de Zara Hallam, 36 ans, une ancienne flic reconnue de la NYPD en mal d’intégrité, qui a une fâcheuse tendance à contester les ordres de ses supérieurs. Mère de deux enfants, elle est remarquée par Eric qui l’engage comme investigatrice, spécialisée en évaluation du risque.

«Zara appartenait à la NYPD avant d’être renvoyée car elle avait dénoncé des actes de corruption au sein de sa hiérarchie. Lorsqu’elle a confronté son directeur à ce sujet, il l’a immédiatement licenciée. Eric Beaumont est venu la chercher et la recruter en tant qu’enquêtrice. Même si elle n’est plus flic, ses réflexes sont toujours là. Très intuitive, elle a également un sens de l’observation hors pair et fait preuve d’une loyauté inébranlable envers Eric. Elle croit en la justice et Eric lui donne carte blanche pour mettre à profit toute son expérience et son sérieux au profit de leur société. Elle est également mariée et mère de deux enfants. Zara est très difficile à impressionner. Elle est très dure. Ce métier lui convient parfaitement. Pour ma part, c’est la première fois que je tourne en France et j’adore ça ! La nourriture y est excellente et les paysages, si différents, sont magnifiques. J’en ai profité pour venir en famille afin de faire profiter mes proches de ce si beau cadre de vie.»

Emma de Caunes – Nathalie Denard

Emma de Caunes interprète le rôle de Nathalie Denard, 38 ans, responsable d’une société d’assurances. Mariée depuis 15 ans avec Eric et mère de leur fille unique, Evie, 15 ans, elle vit séparée de son mari depuis quelques mois. Néanmoins, Eric est résolu à la reconquérir.

«Nathalie a rencontré Eric juste après qu’il ait perdu son grand amour. Leur rencontre l’a remis sur pied. Ils sont tombés amoureux et ont eu une fille. Après 15 ans de vie commune, ils vivent désormais séparés et leurs relations sont compliquées. Nathalie l’aime encore, mais Eric est impossible à vivre. A force de passer son temps à tout analyser, il manipule malgré lui son entourage. Mon personnage travaille pour une compagnie d’assurances dont les clients subissent des demandes de rançons, des prises d’otages… De ce fait, elle fait souvent appel à Eric. Laurent Combalbert m’a expliqué que le métier de négociateur peut avoir des répercussions sur la vie privée. Cultiver le secret et affronter le danger font partie du quotidien. Partir en une mission du jour au lendemain sans rien dire à ses proches est monnaie courante. Toute relation amoureuse et vie de famille est ainsi difficile à concevoir. Pour ma part, je suis très heureuse de travailler en anglais, pour un projet international de cette envergure. J’adore traverser les frontières pour mes rôles. L’ambiance sur le plateau est particulièrement agréable. Les épisodes sont haletants, bien écrits et le personnage de Nathalie est fascinant. Je suis la seule «frenchie» à bord et même mariée à un Anglais, c’est un défi de jouer dans la langue de Shakespeare. Après avoir tourné à Toronto, j’étais heureuse de faire découvrir notre pays aux autres comédiens.