Ninja Warrior, le parcours des héros.

Ninja warrior

Le parcours des héros
Vendredi 23 juin à 21:00

Ninja Warrior, le parcours des héros.

publié par Vanessa Vincent le 16/06/2017
Ninja Warrior saison 2 : encore plus haut, encore plus fort
A J-7 du coup d’envoi de la nouvelle saison de Ninja Warrior, le parcours des héros direction la salle de sport R2 Bastille, située au cœur de Paris pour un événement autour de Christophe Beaugrand, réunissant hier après-midi influenceurs et autres Ninjas en devenir à venir transpirer, le temps d’un parcours d’obstacles orchestré par Nicolas Bigot, directeur sportif des lieux. Rencontre avant… et après !
NINJA WARRIOR EVENT
© SABAH VEYRET / TF1

Ne vous y trompez pas, malgré le soleil rayonnant du mois de juin, ce sont 5 équipes de Warriors prêts à en découdre qui attendent le top départ d’un parcours singulier dans l’immense salle de sport R2 Bastille. En short et baskets, le – sportif ! - Christophe Beaugrand encourage déjà ses futurs coéquipiers de l’équipe… Secret avec humour et malice. «Nous avons décidé d’accueillir dans cette salle spécialisée pour les vrais musclés et autres adeptes de crossfit de haut niveau, de nombreux influenceurs , mais aussi des humoristes, à l’image d’Odah et Dako, pour les entraîner. Cet événement Ninja Warrior a pour dessein de leur faire découvrir le niveau de difficulté de Ninja Warrior s’ils comptent un jour se frotter à l’original, sur l’esplanade Piantero à Cannes. Naturellement, il était complexe de reconstruire notre décor de 7 000m₂ en plein cœur de Paris mais ici, ils ont quand même de quoi faire ! A J-8 de la diffusion du premier épisode, le trac est un peu au rendez-vous-même si ce programme a largement été plébiscité par le public l’an dernier. L’attente est là et je vous garantis que cette année, tout a été up gradé ! Le parcours, composé d’obstacles 100% inédits, est encore plus difficile. Le suspense et l’émotion sont au rendez-vous et c’est un bonheur pour moi que de retrouver mes acolytes, Sandrine Quétier et Denis Brogniart, pour une nouvelle aventure», confie-t-il avant de s’attaquer… à l’escalade d’une palissade. Près de lui, Nicolas Bigot, le directeur sportif des lieux, donne les dernières instructions à ses Warriors du jour. «Cette journée est l’occasion de faire découvrir de nouvelles disciplines au grand public. C’est en adéquation totale avec le programme et cela permet également de proposer une préparation aux futurs athlètes et potentiels candidats du programme dans des conditions optimales, explique-t-il. Les qualités requises sont l’agilité, la force, la résistance physique et mental. L’esprit d’équipe est également essentiel. Ensuite, le plus difficile à gérer est de faire face à l’imprévu. Je note un réel engouement pour les parcours d’obstacles et cela n’est pas étranger à la diffusion de Ninja Warrior l’été dernier». Il est temps de laisser Nicolas Bigot encadrer ses athlètes et, surtout, de les encourager avant leur propre parcours des héros.