Interview de Tatiana Silva

Interview de Tatiana Silva

publié par Laura Franchet le 09/03/2017
«TF1, c’est la rolls de la météo !»
Tatiana Silva sera le nouveau visage de l’équipe météo dès le vendredi 10 mars sur TF1 ! A 32 ans, elle vient tout droit de Belgique avec une expérience solide en tant que présentatrice météo depuis 7 ans. Rencontre avec une passionnée du travail qui fait déjà l’unanimité auprès de ses confrères : Evelyne Dhéliat et Louis Bodin.
METEO
TATIANA SILVA | © JULIEN CAUVIN / TF1

Quel est votre parcours ?
Tout a commencé en 2005 avec mon titre de Miss Belgique. Il m’a fait connaître du grand public. Puis, j’ai commencé à la télévision sur ab3, une expérience entrecoupée de voyages et de séances photos. Il y a 7 ans, j’ai découvert l’univers de la météo et exercé ce métier sur la RTBF, TV5 Monde ou encore M6. C’est une profession passionnante qui demande énormément de travail. Passant de Miss Belgique à Miss Météo, l’étiquette de «Miss» me colle à la peau !

Pourquoi avoir saisi cette opportunité ?
J’avais envie d’aller de l’avant  et soif d’apprendre ! Pour moi, TF1, c’est la rolls de la météo ! Des outils extraordinaires sont à notre disposition et permettent de rendre les cartes météorologiques les plus lisibles possibles pour les téléspectateurs. J’ai l’opportunité de travailler dans des conditions optimales grâce à deux infographistes présents continuellement pour m’accompagner. C’est assez rare dans ce métier et c’est la grande différence avec les autres chaînes de télévision.

Comment s’est déroulée votre arrivée à TF1 au sein de l’équipe météo ?
Mon arrivée sur la chaîne représente un grand chamboulement mais c’est chouette ! J’assimile petit à petit une nouvelle méthodologie de travail dans un nouvel environnement. Ma rencontre avec Evelyne Dhéliat et Louis Bodin s’est très bien passée. J’admire le lien unique qu’ils ont su créer avec les téléspectateurs. Ils ont un solide point commun : l’envie de transmettre leur expérience. J’ai l’impression d’avoir un parrain et une marraine de la météo avec moi, c’est agréable et très rassurant !

Aviez-vous des appréhensions particulières ?
Je sors de ma zone de confort et de la Belgique pour intégrer la première chaîne de France et d’Europe. Forcément, ce changement entraîne une pression. Reprendre l’horaire de Catherine Laborde est très stressant même si c’est un honneur de suivre les pas d’une si grande dame. Elle a une grande douceur et un côté très réconfortant pour les téléspectateurs. La présentation de la météo à LCI est aussi un challenge. Ce seront des bulletins en direct toutes les demi-heures pendant la matinale et toutes les heures l’après-midi : un rythme soutenu !

Comment avez-vous prévu de relever le défi ?
Avant tout, je vais rester moi-même : une personne souriante et de bonne humeur. J’espère que le public saura reconnaître ma passion pour mon métier et ma bienveillance. De toute manière, je n’ai pas le choix, Evelyne est derrière moi !

Êtes-vous sensible aux critiques ?
Non, parce qu’il y en aura toujours ! Quand j’étais Miss Belgique, j’ai commencé à lire les commentaires qui parlaient de moi mais j’ai rapidement arrêté. Les seules critiques que je retiendrai seront celles de Louis Bodin et Evelyne Dhéliat car elles seront justes et constructives. Nous sommes une équipe soudée, jamais dans le jugement et le rapport de force.

Evelyne Dhéliat est très engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique. Quelles sont les causes qui vous tiennent à cœur ?
Depuis mon élection, je me suis investie en faveur de la lutte contre le cancer du sein avec Handicap International. Maintenant, je suis aux côtés de l’Unicef car je m’intéresse beaucoup aux enfants. En revanche, j’ai pleinement conscience d’avoir un rôle à jouer dans la protection de l’environnement. Les présentateurs météo sont des porte-parole et ont l’opportunité d’être proches du public. Ainsi, j’aimerais apporter ma pierre à l’édifice et m’investir dans ce combat. 

TRIO METEO
EVELYNE DHELIAT LOUIS BODIN TATIANA SILVA|© CHRISTOPHE CHEVALIN / TF1

 

  • INTERVIEW D'EVELYNE DHELIAT 

«Une équipe très complémentaire !»

Comment s’est passée l’arrivée de Tatiana Silva dans l’équipe météo de TF1 ?
J’ai tout de suite senti le côté chaleureux et sympathique de Tatiana. Elle travaille avec énormément d’envie et d’enthousiasme : des qualités importantes qui se voient à l’écran ! Son passé de présentatrice météo lui donne des bases solides dans le métier mais je suis présente pour l’accompagner dans cette transition. À TF1, la météo fait l’objet d’un travail différent : on est responsable de notre bulletin de A à Z !

Quel conseil souhaitez-vous lui transmettre avant le début de cette expérience ?
Restez soi-même. Ne pas jouer un personnage est la clé pour créer un contact avec les téléspectateurs.

Que pensez-vous de cette nouvelle équipe météo ?
Nous formons une équipe très complémentaire ! Nous avons tous des personnalités très fortes mais notre équipe dispose d’une réelle connivence.

  • INTERVIEW DE LOUIS BODIN 

«Une présentatrice à la hauteur»

Que pensez-vous de l’arrivée de Tatiana Silva dans l’équipe météo ?
Volontaire, Tatiana a envie de progresser et de s’adapter. Elle a déjà beaucoup de technique. Il lui faudra du temps pour prendre ses marques mais tous les ingrédients sont réunis pour qu’elle soit une présentatrice à la hauteur.

Quels conseils souhaitez-vous lui transmettre avant le début de cette expérience ?
Elle doit travailler en empathie avec le public et avoir conscience que la météo de TF1 a une dimension universelle pour beaucoup de téléspectateurs. Quand on évolue au sein de TF1, il faut avoir cette envie permanente de progresser car rien n’est jamais acquis. Dans un climat très concurrentiel, il faut justifier notre place de leader. Je veux lui transmettre cet état d’esprit afin de transformer la pression en moteur pour avancer. 

Que pensez-vous de cette nouvelle équipe météo ?
Avant tout, nous sommes une équipe au service de TF1. C’est la chaîne qui nous rend célèbres et pas l’inverse ! Avec Evelyne et Tatiana, nous sommes la partie visible de l’iceberg. A nos côtés, il existe une pluralité de métiers : rédacteurs en chef, infographistes, techniciens… En tant que représentants d’un travail de grande ampleur, nous devons être exigeants et constants.

 

 

Press Kit

Partager